Conteville, le 19 mai 2019

C’est sous un ciel menaçant mais sans pluie que s’est déroulé le prix du Conteville.

En 1ère catégorie, la course est animée en grande partie par le LC Crèvecoeur, en nombre sur ses terres. A l’approche de la mi-course les coureurs du LCC tentent un coup de bordure qui sera payant puisqu’une échappée de 7 hommes se forme. On retrouve à l’avant Pierre BETTIOL, Geoffrey CHORON, Olivier DE SAINT FUSCIEN, Thibaut RONDEAU et Paul SEUWIN (tous les 5 du LC Crèvecoeur) accompagnés de Kevin BRIANT (AS Thourotte) et Christophe DAUREIL (AC Estrées St Denis). Dans le dernier tour Thibaut RONDEAU réussit à s’extirper du groupe pour venir s’imposer en solitaire. Pierre BETTIOL règle le reste du groupe au sprint devant Kevin BRIANT.

Partis avec les 1ère catégorie, le groupe des 2ème catégorie est vite dispersé. David COENE (UC Montataire) est le seul à pouvoir accompagner le peloton des 1ère catégorie, il remporte donc l’épreuve. Le sprint du peloton est remporté par Didier POMBOURCQ (LC Crèvecoeur) devant Julien PLAIS (VC Verneuil en Halatte).

En 3ème catégorie, Franck DAVION (LC Crèvecoeur) part « en facteur » dès les premiers hectomètres. Le peloton ne réagit pas laissant le fuyard compter jusqu’à 1 minute 30 d’avance. A l’amorce du dernier tour l’avance descend à 50 secondes, mais la chasse a du mal à s’organiser et Franck en a gardé sous la pédale, il franchit la ligne d’arrivée avec une avance confortable après un beau raid solitaire. William GAUTRET (VC Méru) remporte le sprint du peloton devant Alain COCARDON (Team Flixecourt 80).

En 4ème catégorie, il faut attendre la mi-course pour voir un homme tenter sa chance seul. Jean-Marc LEROUX (LC Crèvecoeur) creuse rapidement l’écart avec le peloton qui n’arrive pas à organiser la poursuite. Jean-Marc s’impose en solitaire. Luc BUCAMP (Beauvais Team Cycliste) et Sylvain TAVERNE (AC Clermont) viennent respectivement prendre les deuxième et troisième places.

Merci à tous les participants, nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine sur nos épreuves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *